Mafia Mexicaine

La mafia mexicaine est également connue sous le nom de « La Eme » signifiant « M » en espagnol. Il s’agit d’une organisation criminelle présente au Mexique et aux Etats-Unis mais que l’on retrouve aussi en Europe. C’est l’un des gangs les plus vieux et les plus puissant des prisons d’Amérique.

L’histoire de « La Eme »

La mafia mexicaine est née dans les années 1950 sous l’influence des membres du gang des « Chicano » aujourd’hui incarcérés à la Deuel Vocational Institution, une prison d’État située à Tracy en Californie.

Les fondations de la mafia mexicaine ont débuté avec les jeunes membres de plusieurs gangs originaires de Los Angeles. L’un des membres fondateurs n’est autre que Luis « Huero Buff » Flores qui appartenait auparavant au clan suivant : « Hawaiian Gardens« .

Luis Flores

Au départ, « La Eme » a été lancée pour montrer son respect à l’héritage « Aztèque » et « Maya » mais son objectif principal était de protéger ses membres incarcérés face aux autres détenus et aux agents de la prison. A la Deuel Vocational Institution, les membres du gang ont appris les rudiments du trafic de drogue, d’armes et ont développer des compétences au combat.

A l’époque, Luis Flores recrutait des membres très violents afin de créer une organisation criminelle redoutable qui pourrait ainsi contrôler les activités du marché noir des établissements pénitentiaires « Deuel ». Afin de réduire les violences et la corruption, le département des services correctionnels et de réadaptation en Californie a décidé de transférer certains membres dans de nouvelles prisons et notamment à la prison de San Quentin.

L’effet fût désastreux pour les autorités. Cette action n’a fait qu’aider la mafia mexicaine à recruter de nouveaux membres dans d’autres prisons et même dans les centres corrections pour mineurs en Californie.

A partir de 1960, un groupe rival à la mafia mexicaine a commencé à se former : la Nuestra Familia. L’adhésion se faisait par l’origine et la localisation de la ville natal du gangster. Les membres sont principalement originaires du Nord de la Californie.

Cette guerre entre les deux clans aurait vu le jour à cause d’un simple vol de chaussures. En effet, un membre de « La Eme » aurait volé une paire de chaussures à un nordiste ce qui déclencha la guerre la plus longue entre deux clans en Californie.

Activités criminelles, alliés et rivaux

La mafia mexicaine est une organisation criminelle impliquée dans l’extorsion (racket), le trafic de drogue, et l’assassinat, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du système carcéral.

La première exécution commise par la mafia mexicaine à la prison de Los Angeles fût signée Joe « Pegleg » Morgan en 1971. D’origine catholique et croate Morgan était fortement respectée dans les rangs de la mafia mexicaine. Il était aussi surnomé « Pegleg » par les autorités en raison de sa prothèse de jambe. Ses liens avec les fournisseurs de cocaïne et d’héroïne au Mexique ont contribué à ouvrir un réseau de distribution à travers la Californie.

Joe Pegleg Morgan

– Joe Pegleg Morgan –

La mafia mexicaine contrôle la plupart gangs « Chicano » au sud de la Californie. Les membres de ces gang sont quasiment obligés de suivre les ordres de la mafia mexicaine. Sinon, c’est la mort qui les attends au tournant.

La mafia mexicaine est alliée avec l’Aryan Brotherhood à cause de leurs rivaux communs à l’intérieur du système carcéral. Ce gang ne représente que 1 % de la population carcérale mais il est pourtant responsable de plus de 21 % des meurtres en prison.

Les principaux rivaux de la mafia mexicaine sont la Nuestra Familia (Benzo) et leurs alliés de la Black Guerrilla Family.

Être membre de la mafia mexicaine

La mafia mexicaine est très bien organisé mais ne semble pas être dirigée par un chef unique. Les membres de la mafia sont censés participer à des tests pour vérifier leur loyauté envers le clan. Ces tests sont souvent un vol ou un assassinat. Un membre qui refuserait un ordre est tué la plupart du temps !

Les membres peuvent également être punis ou assassinés si ils commettent l’une des infractions suivantes :

  • Actes d’homosexualité
  • Manque de respect à un membre du clan
  • Devenir un informateur
  • Actes de l’acheté envers un membre du gang

Un membre de la mafia ne peut-être assassiné sans l’accord d’au moins trois membres du clan. A l’inverse, il n’y a pas de vote pour l’assassinat d’une personne n’étant pas membre de l’organisation.

En 1960, Luis Flores et Rudy « Cheyenne » Cadena et ont établi un serment de sang pour les membres de la mafia mexicaine. Différentes commandements de gangs ont également été conçus par les deux protagonistes parmi lesquels on retrouve :

  • un nouveau membre doit être parrainé par un membre existant,
  • un membre doit prioriser le gang à sa famille,
  • un membre de la mafia mexicaine se soit de respecter les autres membres du clan.

Comment reconnaître les membres du gang ?

L’un des symbole de la mafia mexicaine est une main noire. Elle est souvent utilisée en tant que tatouage par les membres de « La Eme ». Autre symbole souvent tatoué et orné par les membres de la mafia mexicaine : le symbole national du Mexique, un aigle et un serpent au sommet d’un cercle enflammé sur couteaux croisés.

Tatouage main noire - Mafia Mexicaine

Le chiffre 13 est également un élément fort chez les gangs de rue affiliés à la mafia mexicaine et notamment chez les membres de la « Mara Salvatrucha« . La lettre « M » n’est autre que la 13ème lettre de l’alphabet.

Reportage sur le code de conduite de la mafia mexicaine

Copyright 2014 Mafieux | Tous droits réservés | Mentions Légales | Google+