Cosa Nostra : la mafia sicilienne

Les mafias implantées en Italie du Sud sont au nombre de cinq : la Ndrangheta en Calabre, la Sacra Corona Unita dans les Pouilles, la Cammora en Campanie, la Stidda en Sicile occidentale et la Cosa Nostra en Sicile orientale.

Cosa Nostra : mafia sicilienne

Cosa Nostra : mafia d’origine sicilienne

Cosa Nostra : une naissance en Sicile dans les années 1860

Avant de connaître son nom la Cosa Nostra fût appelée « Mafia ». Les premiers signes de cette mafia apparaissent dans l’Ouest de la Sicile à partir de 1860. Elle fût lancée par divers groupes mafieux implantés dans les campagnes autour de Palerme et notamment dans les zones de culture d’agrumes.

Naissance mafia sicilenne

Une naissance en Sicile

Sa longévité est à mettre au profit de son ancrage territorial et de ses liaisons étroites avec la classe politique. En 2003, le chiffre d’affaires de Cosa Nostra s’élevait à 13 milliards d’euros dont 8M€ concernent le trafic de drogue.  En 2014, Le Figaro indiquait que l’autre mafia influente en Italie, la Ndrangheta, réalisait un chiffre d’affaires de 53 milliards d’euros. Tout cet argent entrave évidemment le développement des régions gangrenées par les mafias italiennes.

La Cosa Nostra a longtemps été considérée par les spécialistes comme la mafia la plus influente d’Europe mais les autorités italiennes l’ont fortement affaibli laissant plus de place à la concurrence et notamment à la ‘Ndrangheta qui posséderait, aujourd’hui, 80% du trafic de cocaïne en Europe.

Cosa Nostra signifie également en italien : « Ce qui est à nous » ou « Notre chose ». En effet, les hommes d’honneur au service de Cosa Nostra rackettent régulièrement les commerçants siciliens. Ils réclament ce qu’on appelle le « pizzo » en échange d’une protection mafieuse. Les entrepreneurs qui échappent à la mafia sont rares. La plupart doivent, soit intégrer un membre de Cosa Nostra dans son conseil d’administration, soit vendre un ou plusieurs de ses biens à un mafioso.

Une organisation pyramidale des familles de Cosa Nostra

Les familles mafieuses de Cosa Nostra seraient au nombre de 186. Elles n’ont évidemment pas toutes la même influence mais leur organisation interne est sensiblement identique.

Une famille (« Cosca » en Italien) de Costa Nostra est toujours organisée de manière pyramidale :

  • Un chef (Don)
  • De un à 3 conseillers (Consigliere)
  • Un sous-chef (Sotto-capo)
  • Des chefs d’équipes (Capodeccina)
  • Des Soldats (Soldato)
  • Des Associés.

hiérarchie mafia

Organisation d’une famille de Cosa Nostra

Le nombre de personnes affiliées est estimé à 5400 membres uniquement en Sicile. Les associés, eux, seraient au nombre de 65 000.

Son expansion à l’étranger

Année après année, cette mafia sicilienne a étendu son influence principalement en Europe et aux Etats-Unis. Elle s’est naturellement faite appeler la Piovra (la « pieuvre ») de par son réseau tentaculaire. La France n’a d’ailleurs pas échappé à cet essor et les trafics menés par la Cosa Nostra ont longtemps sévi dans le sud et notamment du côté de Marseille.

Trois arrestations importantes en lien avec Cosa Nostra ont d’ailleurs eu lieu en France :

  • Vito Tatagliani (Marseille – Avril 1981)
  • Antonino Calderone (Nice – Mai 1986)
  • Calogero Pulci & Giacomo Pagano (Grenoble – Juin 1994)

En décembre 2005, Salvatore Siviliare est assassiné à Moissac en Tarn-et-Garonne. Ce mafieux sicilien était à la tête d’un important trafic de drogue du côté de Marseille. La drogue arrivait d’Amérique du Sud avant d’être revendue à la Camorra. Ce trafic a été démantelé en 2007 avec l’arrestation de 45 personnes.

Mais c’est surtout grâce à Lucky Luciano que la Cosa Nostra a pu s’installer durablement aux Etats-Unis. Ce mafieux originaire d’Italie était à la tête d’un trafic mondial d’héroïne entre les Etats-Unis, la France et l’Asie du Sud-Est. Lucky Luciano était également à la tête de la « Commission » qui réglait les litiges entre les différentes familles de Cosa Nostra implantées aux Etats-Unis.

Lucky Luciano mafieux

Lucky Luciano

A ses débuts, Cosa Nostra s’était fixé des interdits comme la pornographie et la prostitution. Malheureusement, l’expansion à l’international et notamment outre Atlantique auront eu raison de ces règles anciennes.

Les autres mafias d’Italie :

Copyright 2014 Mafieux | Tous droits réservés | Mentions Légales | Google+