4 mafias célèbres en Russie

Mafia russe

Des groupes mafieux se sont fait un nom en Russie et quatre entités ressortent du lot. En Russie, la Mafia est aussi appelée Bratva ou « Mafia Rouge ». Ces termes sont souvent attribués aux mafias qui ont vu le jour suite à la dissolution de l’ex-URSS.

1. Sokolnitcheskaïa

Cette organisation criminelle est bien connue du côté de Moscou et plus précisément dans le quartier du Parc de la Culture, là où Sokolnitcheskaïa. Cette organisation mafieuse aurait pris racine au abord du restaurant Falkia et du café Stromynka. Le groupe est aujourd’hui à l’abandon et n’aurait plus aucune influence en Russie. A l’époque, quatre grandes figures dirigeaient ce groupe mafieux :  Volodia Savos’kin, Valerii Sevastianov, Vitia Kazennov et Alexandre Prokofiev. Ces célèbres mafieux russes croulent actuellement des jours paisibles en prison.

2. Podolskaïa

Alexandre ZakhraovCette deuxième organisation mafieuse est également originaire de Moscou. Le nom Podolskaïa fait référence à un quartier riche de la banlieu de Moscou « Podolsk ». Ce quartier où vivent des hommes d’affaires de renom est sous l’emprise de sociétés liées au ministère de l’intérieur russe (MVD).

Menée par son leader, Alexandre Zakhraov, la fraternité de Podolsk était spécialisée dans le vol et le racket. Face à la surveillance plus intensive de la police dans son quartier, cette organisation criminelle a du s’exiler à l’extérieur de la ville et même à l’étranger. Elle s’est aussi diversifiée au niveau de ses activités :

  • Blanchiment d’argent
  • traite des femmes,
  • trafic de drogue,
  • trafic d’arme,
  • corruption de politique
  • etc.

La perte de Nikolaï Sobolia (compagnon de route d’Alexandre Zakharov) a sensiblement affaiblit le groupe.

3. Leninskaïa

Leninskaïa n’est pas un groupe mafieux au sens propre. Il s’agit plus précisément d’un sous-groupe d’une organisation criminelle et originaire de Moscou. Cette brigade est dirigée par le célèbre mafieux, Boris Antonov, que l’on surnomme « le cyclope ». Ce groupe est fortement lié à la vie politique russe et notamment avec le Parti libéral-démocrate de Russie.

Le groupe s’est alors exporté à l’étranger et dispose de nombreux contacts en Suisse, en Italie, aux Etats-Unis, en Hongrie et en Israël. Cette brigade d’apparence inoffensive aurait pourtant une très forte influence en Russie avec des billes dans la nouvelle banque de Moscou, autour de fonds humanitaires et sociaux et dans la vie politique comme nous le disions un peu plus haut.

4. Taganskaïa

La particularité de l’organisation Taganskaïa est qu’elle est composée uniquement de Slaves. Sous la tutelle du mafieux Issaev, cette organisation cherchait à éliminer les groupes appartenant à des ethnies différentes. Par exemple, en 1995, l’objectif principal était de mettre à mal la communauté Tchétchènes. L’organisation a alors subit de lourdes pertes dans ses rangs avec la mort d’Igor Astakhov, Pyra, Chmil… des meurtres que l’on rattachent vraisemblablement aux Tchétchènes pour se venger.

Le groupe a diversifié ses activités mais n’exerce plus que dans la capitale russe. Des liens forts avec l’organisation Mazutska lui ont permis d’obtenir des parts dans le jeu et dans la fabrication de sauf-conduit (document accordé par l’autorité d’un gouvernement à une personne de nationalité étrangère et garantissant sécurité et liberté dans le pays d’accueil – en l’occurrence la Russie).

D’autres organisations sont aussi reconnues en Russie comme l’organisation Dolgoproudenskaya ou celle de Pouchkinskaya, l’organisation criminelle d’Orekhovskaya ou encore le groupe d’Izamaïlovskaya.

Source : http://www.drmcc.org/IMG/pdf/436b0ce1501e7.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 5 =