Les 5 familles les plus connues de la mafia italo-américaine

Mafia italo-americaine

D’origine italienne, 5 familles ont dominé le crime organisé aux Etats-Unis. Essentiellement basées à New-york, ces familles italiennes ont fortement influencé la perception de la communauté d’immigrants italo-américains. Ces grandes familles sont encore représentées dans les villes de New York, d’Elizabeth dans le New Jersey, de Philadelphie, de Boston, de Detroit et de Chicago.

Il existe aussi des familles de la Cosa Nostra, de plus petites envergures mais qui se sont également bien implantées sur le territoire américain. Cependant, cinq familles sortent du lot et sont devenues célèbres pour leurs activités mafieuses et pour les crimes qu’elles ont commis.

1. Genovese

Lucky LucianoParrain actuel : Danny Leo (non officiel – non confirmé)

Activités criminelles : Racket, association de malfaiteurs, prêt à taux usurier, évasion fiscale, assassinats, trafic de drogue, extorsion de fonds, pornographie, paris clandestins.

Ils seraient environ 250 membres à faire partie de la famille des Genovese. Cette famille de la Cosa Nostra est peut-être l’une des plus influentes dans le milieu du crime organisé aux Etats-Unis. Genovese compte également plus de 1000 associés. En 2005, Genovese a perdu son boss : Vincent « The Chin » Gigante qui purgeait alors une peine de prison de 12 années pour racket et extorsion de fonds. Depuis, aucune personne n’est identifiée comme le nouveau parrain de la famille Genovese.

La famille Genovese a été fondée en 1909 sous l’influence de Joe Masseria, un parrain sicilien. Elle a connu son apogée dans les années 1950 – 1960 quand Lucky Luciano était à la tête du groupe. Ce parrain était reconnu pour être le « Capo di tutti capi » autrement dit, le chef des chefs de toutes la mafia sicilienne, la Cosa Nostra. A cette époque, la famille Genovese est surnommée la « Rolls Royce » du crime organisé. Pour échapper à la prison, Luciano s’enfuit en Italie et laissa son Consigliere (sorte de bras droit), Frank Costello, gérer les affaires.

Malgré son déclin depuis les années 1990 et depuis la mort de Vincent « The Chin » Gigante, Genovese reste la famille la mieux organisée et la plus puissante des familles mafieuses de New-York.

2. Gambino

Carlo GambinoParrain actuel : Domenico « Italian Dom » Cefalu

Activités criminelles : Racket, évasion fiscale, assassinats, trafic de stupéfiants, extorsion de fonds, paris et loterie clandestins, Retraitement des déchets toxiques, blanchiment d’argent, voirie, prostitution, vols de voiture, hôtels, restaurants et boîtes de nuit, construction et cimenteries.

La famille Gambino serait composée de 200 membres pour plus de 2000 associés. Elle semble légèrement inférieure en termes de puissance que la famille Genovese.

La famille Gambino aurait été fondée en 1890 par l’intermédiaire de Giuseppe Battista Balsamo. A l’époque, cette famille était plus connue sous le nom de famille Mangano. C’est à partir de 1957 qu’est véritablement créée la famille Gambino. C’est entre 1970 et 1980 que cette famille mafieuse connaît ses heures de gloire sous l’influence de Carlo Gambino reconnu alors comme le « Capo di tutti capi ». Principalement implantée dans la région Est des Etats-Unis, la famille Gambino exerce ses activités jusqu’en Californie.

La famille Gambino reste influente aux Etats-Unis mais a été fortement touché par les règnes hasardeux de Paul Castellano (beau frère de Carlo Gambino) et de John Gotti (soupçonné d’avoir fait assassiné Paul Castellano).

3. Bonanno

Joseph BonannoParrain actuel : Michael Mancuso

Activités criminelles : Construction et transport de matériaux, immobilier et parkings, cimenteries, aciéries, restauration et jeux, pornographie, racket, prêt usuraire, assassinat, trafic de drogue, paris et jeux clandestins.

La famille Bonanno n’est pas la famille mafieuse la plus à son aise à l’heure actuelle. Ils seraient entre environ 150 membres à faire partie de la famille et seraient accompagnés par plus de 1000 associés. La famille Bonanno a subi de lourds revers de 1970 à 2004.

La famille Bonanno est originaire de Sicile et plus particulièrement de la ville de Castellammare del Golfo. C’est en 1880 que l’histoire commence mais le nom de Bonanno est dû à Joseph Bonanno qui succéda à  Salvatore Maranzano ancien patron de la famille Maranzano. En 1964, Joseph Bonanno devient le « Capo di tutti capi » mais très vite la famille est exclue de la Commission (un conseil des chefs permettant de maintenir l’ordre dans la mafia). Ce rejet serait en partie dû à l’implication de la famille Bonanno dans des affaires d’héroïne.

Par la suite, la famille Bonanno se fragilisera d’année en année. D’une part à cause de l’assassinat de son chef Carmine Galante en 1979 mais surtout à cause de l’infiltration de Joseph Dominick Pistone (alias Donnie Brasco) dans les rangs de la famille Bonanno au milieu des années 1970. La famille semblait avoir retrouvé de l’aplomb mais, en 2004, son nouveau Chef, Joe Massino, est face à un choix crucial : la peine de mort ou briser l’omertà. Joe Massino préfère livrer les siens et devient un informateur pour le gouvernement.

4. Colombo

Joseph ColomboParrain actuel : Alphonse « Little Allie Boy » Persico

Activités criminelles : Racket, association de malfaiteurs, prêt à taux usuraire, évasion fiscale, assassinats, contrebande de tabac, extorsion, fraudes, pornographie, vol de voitures, paris sportifs truqués, proxénétisme.

La famille Colombo est dirigée depuis par Alphonse « Little Allie Boy » Persico, fils de Carmine « Junior » Persico, aujourd’hui, emprisonné mais qui aurait toujours main mise sur la famille. La famille Colombo serait composée d’environ 50 membres (2011).

Cette famille italo-américaine est issue de la famille Profaci, fondée en 1928 par Joe Profaci. Ce dernier meurt en 1962 à la suite d’un cancer. Il sera remplacé dans un premier temps par par son lieutenant Joseph Magliocco, puis par Joseph Colombo. La famille Colombo est surtout connue pour avoir subi des guerres internes qui ont largement fragilisé la famille; famille qui est d’ailleurs considérée comme la plus faible, aujourd’hui, des cinq familles de New-York.

En 2011, une vague d’arrestations va une nouvelle fois mettre à mal la famille Colombo, 120 membres  y sont arrêtés. Quelque temps plus tard, c’est un nouveau séisme qui s’abat sur la famille puisqu’Anthony « Big Anthony » Russoun (ancien Capitaine de la famille) accepte de collaborer avec la police.

5. Lucchese

Tommy LuccheseParrain actuel : Steven « Wonderboy » Créa

Activités criminelles : Retraitement des déchets toxiques, blanchiment d’argent, paris et loterie clandestine, hôtels, restaurants et boîtes de nuit, racket, extorsion de fonds, voirie, prostitution, trafic de stupéfiants, vols de voiture, escroquerie financière, évasion fiscale, prêt à taux, usurier, contrat d’assassinat, transports, livraison de carburant, contrebande de cigarettes, taxis et parkings, industrie textile, nettoyage, restauration, jeux, paris illégaux.

La famille Lucchese s’est fait connaître en 1953 lorsque Tommy Lucchese succéda à Gagliano. Mais c’est en 1917 que l’ancêtre de la famille Lucchese a été fondée sous l’impulsion de Vito Cascio Ferro. La famille Lucchese est aujourd’hui composée d’environ 100 affranchis et 1100 associés.

Tommy Lucchese a souvent été perçu comme une légende vivante dans le milieu mafieux. Il n’a été condamné qu’à une seule reprise par la police en 44 ans de présence dans la mafia. La famille Lucchese s’est hissée dans les 5 familles les plus influentes de New-York en investissant dans des activités légales comme les transports routiers et l’industrie du vêtement. Grâce à Tommy Lucchese, cette famille italo-américaine disposait d’un réseau très influent avec des politiques et des personnalités importantes aux Etats-Unis.

A noter également que la famille Lucchese fût durant quelques années en conflit avec deux autres familles italo-américaines citées plus haut : les familles Gambino et Genovese.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − huit =