Comment entrer dans la mafia ?

Recrutement dans la mafia

Je suis sur que tout le monde s’est, un jour ou l’autre, posé cette question intrigante. C’est vrai ça, comment entre t-on dans la mafia ? Quelles sont les règles, existe t-il des codes ou doit-on suivre certaines consignes pour faire partie d’un groupe mafieux ? Nous allons essayé de répondre à cette question en se basant sur l’exemple de la mafia sicilienne, l’une des plus dangereuse d’Europe et du monde.

Des règles strictes pour entrer dans la mafia sicilienne

Vous avez du mal à entrer en boite le weekend ? Vous n’avez encore pas essayé d’intégrer un système mafieux comme celui de Sicile. Certains critères sont même éliminatoires. La première règle est d’être un homme catholique né de parents siciliens (père et mère). Ensuite, n’imaginez même pas rejoindre la mafia sicilienne si :

  • Vous êtes le fils de parents divorcés ou séparés
  • Vous êtes le fils de policiers ou de magistrats
  • Vous êtes le fils ou le frère d’une femme « légère » (autrement dit : une fille facile)
  • Vous êtes communiste ou fils de communistes
  • Vous êtes homosexuel
  • Vous êtes le fils ou un proche d’un homme ou d’une femme tué par la mafia (la Cosa Nostra évite ainsi les vendettas – vengeances)

Recrutement dans la mafia

– Recrutement dans la mafia –

Un recrutement dès le plus jeune âge

Les groupes mafieux observent les futurs recrues dès le plus âge. On entre dans la mafia sicilienne généralement à l’approche de l’âge adulte mais il n’est pas rare de voir des jeunes de 17 ans faire partie d’un groupe mafieux. Les mafiosis les plus anciens sont souvent des amis de la famille et viennent recruter les jeunes qui se font remarquer, ceux qui sortent du lot.

Les plus jeunes sont espionnés et observés avec précision, il ne s’agit pas de se louper sur le recrutement. L’approche est ensuite très lente et se fait petit à petit. Les mafiosis utilisent un langage fait d’allusions et de sous-entendus. Il s’agit d’un mode typique chez ce clan mafieux que l’on appelle l’omerta.

Si un jeune semble intéressant, le clan effectue de longue recherche sur les antécédents du gamin et sur sa famille. On peut remonter jusqu’à deux générations en arrière pour connaître le moindre élément qui pourrait nuire au clan. Les représentants des « familles » de la province se réunissent ensuite pour déterminer si le jeune peut faire ou non partie de la mafia.

Les motifs de refus les plus courants

Certains motifs sont rédhibitoires sur le recrutement d’un nouvel élément dans la mafia sicilienne :

  • Avoir déjà porté plainte auprès de la justice
  • Avoir des contentieux avec un homme d’honneur
  • Avoir un caractère qui pourrait nuire : fourbe, malhonnête, vicieux…
  • Être le fils d’une famille ayant eu des problèmes avec un mafieux
  • etc.

Devenir mafieux, c’est pour la vie

Si vous aviez l’intention de devenir le nouveau Salvatore Luciano, sachez que c’est pour la vie. Une fois accepté, la seule issue possible est la mort. Si vous êtes exclu du groupe, vous ne survivrez, de toute façon, pas longtemps (le clan vous poursuivra).

Si vous remplissez tous les critères, vous serez invité à rejoindre Cosa Nostra. A votre arrivée, vous vous verrez dicter le code d’honneur avec le règlement suivant :

  1. Il est interdit de courtiser les femmes d’autres hommes d’honneur
  2. Vous ne devrez ni voler ni vous livrer au proxénétisme
  3. Il est formellement interdit de tuer un homme d’honneur (sauf ordre exprès et motivé)
  4. Il est interdit de mentionner la Cosa Nostra devant des « civils »
  5. Vous ne devez dire à personne que vous êtes un homme d’honneur (même face à d’autres hommes d’honneur)
  6. Vous devrez toujours respecter l’omertà sous peine de représailles.

Rejoindre la Cosa Nostra

– Rejoindre la Cosa Nostra ? Mauvaise idée… –

Et la suite ?

Le nouvel élément devra passer un rite d’initiation. Il sera conduit dans un lieu secret où il devra se piquer un doigt avec un couteau. Son sang doit couler sur l’image d’un saint qu’il tient en mains lorsqu’elle brûle. Le jeune néophyte doit résister à la douleur durant cette épreuve et jurer que son corps brûlera comme cette image, si jamais il venait à trahir son serment. Il est ensuite présenté comme nouvel homme d’honneur aux autres membres de la famille. Le règlement et surtout la hiérarchie du clan lui est alors expliqué.

Rite d'initiation - Cosa Nostra

La première épreuve est le meurtre ! Le jeune doit tuer pour se faire accepter. C’est un signe de soumission et de désobéissance envers son clan. Étonnamment, certains membres échappent à cette première épreuve : les fonctionnaires, les entrepreneurs, les membres des professions libérales ou ecclésiastiques; des membres souvent insoupçonnés au sein de la population.

Alors, vous êtes toujours intéressé pour devenir un membre de la mafia ? On ne vous le recommande pas en tout cas…

Conseil lecture :

Commander sur Amazon le livre Vendetta : Permet une vision plus précise de l’organisation « mafieuse » en corse. Se lit facilement même si parfois il est nécessaire de re-situer les protagonistes en fonction des événements et des périodes.

Un commentaire sur “Comment entrer dans la mafia ?

  1. CherchePas says:

    Pour chaque ethnie de mafia il faut etre du pays natale de la mafia choisis; Du moi je parle pour la mafia italienne il faut que ta famille sois italienne depuis pas mal de generation . afin d’avoir un point de pression au cas ou le ga voudrait parlé. de plus il est interdit de boire ( quand on bois on parle trop) et beaucoup d’autre chose ettaufe mieu ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − quatre =