Le rôle du Parrain dans une mafia

le parrain mafia

La mafia est liée à la notion de « Parrain » en italien on l’appelle « Padrino ». Ce nom permet de désigner le chef de l’organisation, celui qui accumule le plus d’argents et celui qui prend toutes les décisions. Le Parrain joue un rôle important dans l’organisation d’une mafia, il est le pilier, le gardien des valeurs.

Le Parrain se trouve au sommet de la hiérarchie ce qu’il lui donne une autorité incontestable sur sa famille mafieuse grâce notamment à son charisme, son audace ou encore sa férocité. Il doit avoir de bonnes relations avec les gangs adverses et la police pour pouvoir mener correctement son business. C’est de là qu’il tire la légitimité de son pouvoir, il connaît toutes les ficelles pour arriver à ses fins. Chaque homme lui doit le « respect » ; celui qui enfreint cette règle est tué de sang-froid. Le parrain arrive à cette place la plupart du temps par hérédité, mais cela est néanmoins arrivé que certains y arrivent en forçant le destin. Par exemple, Al Capone, est devenu le chef de sa propre organisation après avoir commencé comme portier.

Hiérarchie d’une mafia

hiérarchie mafia

Les 3 fonctions essentielles d’un Parrain :

  • Une fonction de dirigeant : il chapeaute le Capocrimine, qui lui-même dirige ses Sottocapo, qui lui dirige le Caporegime ou Capodeccina, qui dirige le soldat (Soldato) ;
  • Une fonction de médiateur pour gérer les conflits à l’intérieur de sa famille mais également avec les autres mafias.
  • Une fonction de conseiller des petites personnes.

Qui a été le premier Parrain ?

Le premier véritable « parrain » de la mafia s’appelle Vito Cascio Ferro. Il modernise toute l’organisation, impose le pizzu, impôt (racket) à tous les commerçants. Il annonce qu’il va « picorer » dans tous les commerces comme le moineau pique son bec dans une flaque d’eau pour boire ; d’où le terme « pizzu ». Il est le parrain qui chapeaute tous les capos qui eux-mêmes dirigent tous les hommes de mains. Chaque capo a un consigliere (bras droit). « Don Vito », comme on l’appelle, ne faillira jamais, on ne compte plus le nombre de morts lié de loin ou de près à cet homme. Il est la légende qui a inspiré le personnage du film mafieux Le Parrain prêtant son surnom et son prénom à Don Vito Corleone (le nom de Corleone étant emprunté au village de mafieux le plus dur qu’ait connu la Sicile : Corleone, au sud-ouest de Palerme). C’est notamment lui qui exporte la mafia aux États-Unis à la fin du XIXe siècle.

Vito Cascio Ferro

Reportage sur les Parrains de la mafia

Focus sur trois grands parrains de la mafia: deux au USA (Paul Castellano et John Gotti) et un en Sicile (Toto Riina).Découvrez comment ces trois hommes régnaient au USA et en Sicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 12 =