The Irish Mob : l’Irlande pionnière des mafias américaines

Entre 1846 et 1850, environ trois millions d’Irlandais ont fui la « Grande Famine » dans leur pays. La plupart d’entre eux ont traversé l’Atlantique pour s’installer en Amérique du Nord.

Les origines de l’Irish Mob

Surnommée The Irish Mob – la pègre irlandaise représentait la plus ancienne organisation criminelle des États-Unis et du Canada. En effet, formée dans les quartiers pauvres au XIXème siècle, elle s’est répandue dans les principales villes des Etats-Unis, comme Boston, New-York, Chicago, Philadelphie ou encore la Nouvelle-Orléans mais aussi à Montréal.

Les Irlandais sanguinaires aux USA

Les Irlandais sanguinaires aux États-Unis

À l’étranger, The Irish Mob fût également présent au Royaume-Uni, Canada, Australie et Irlande, mais principalement dans les années 60.  L’organisation était active notamment à Dublin et Limerick où son trafic de drogue circulait.

Les activités illégales de la mafia irlandaise

La mafia irlandaise traînait dans de nombreuses activités criminelles, listées ci-dessous :

  • Racket
  • Cambriolages
  • Assassinats
  • Meurtres
  • Enlèvements
  • Extorsion
  • Fraude électorale
  • Trafic de drogue
  • Trafic d’armes
  • Trafic en tous genres
  • Vol de camion de marchandises

Sur les traces du Gang de l’Ouest

Quand ces gangsters irlandais ont commencé leurs activités au milieu des années 1950, ils étaient surnommés par les médias francophones « Le gang de l’Ouest ».

Contrairement aux autres gangs, comme la mafia italienne, le West End Gang est peu unifié et plutôt désorganisé. En effet, aucun rituel, hiérarchie ou même parrain n’est associé à cette mafia.

Le Gang de l’Ouest est donc plutôt qualifié d’association de malfaiteurs partageant des origines irlandaises communes et réputé pour être sanguinaire.

Ce gang a connu son apogée à partir des années 1970 jusqu’au début des années 2000. Son origine est bien sûr plus ancienne et son activité criminelle, même avec beaucoup moins d’ampleur, se poursuit encore aujourd’hui.

Le Gang de l’Ouest avait le contrôle du port de Montréal, grâce auquel il a fait fortune dans le trafic de cocaïne. Ils faisaient entrer la drogue par conteneurs et la vendaient ensuite en grosses quantités aux autres gangs tels que les Hells Angels et Cosa Nostra.

Gerald Matticks - mafia irlandaise

Gerald Matticks, l’un des principaux leaders du Gang de l’Ouest

Selon la police locale, le gang de l’Ouest aurait écoulé pour plus de 90 millions de dollars de cocaïne. Quoi qu’il en soit, cette « performance » vaudra au Gang de l’Ouest de rivaliser avec les plus importantes organisations criminelles du pays et de figurer parmi les plus redoutables mafias irlandaises d’Amérique, avec celles de Boston et New York.

Méconnu à ses débuts sur le sol américain, le Gang de l’Ouest a répandu son pouvoir par la violence de ses crimes et ses activités variées mais rentables.

Reportage sur les traces de la mafia irlandaise

Copyright 2014 Mafieux | Tous droits réservés | Mentions Légales | Google+