Giuseppe Grassonelli, tueur à gages et écrivain

Tueur a gage

Giuseppe Grassonelli est un mafieux de Sicile, condamné à perpétuité, cela fait déjà 22 ans que ce Monsieur est sous les verrous.  Il a été récemment récompensé d’un loréat pour son autobiographie « Malerba ».. Difficile a croire, en sachant que ce mafioso est un ancien tueur à gages. Il est considéré comme une des personnes les plus influentes de la Stidda, une branche de la pègre locale. Giuseppe Grassonelli a coécrit cet ouvrage avec un journaliste en prison.

Gaspare Agnello, juré démissionnaire du prix initié par l’écrivain Leonardo Sciascia  c’est même exprimé «Est-il possible de récompenser un condamné à perpétuité, coupable de crimes odieux et dont les meurtres sont encore vivaces dans les chairs des victimes, puisse participer à un prix littéraire?».Gaetano Savatteri président du jury a également dit: «Je ne comprends pas pourquoi on peut parler de la mafia dans les écoles et pas dans les prix littéraires : cela signifie que les récompenses dans la littérature ont encore peur de la mafia.» 

Giuseppe GrassonellMa question est :Et vous, vous en pensez quoi? l’autobiographie d’une personne qui a tué, doit elle vraiment être récompensé?

Photo de Giuseppe Grassonelli

Un commentaire sur “Giuseppe Grassonelli, tueur à gages et écrivain

  1. Laurent says:

    Juste pour info, ce n’est pas un tueur à gages. Ces derniers sont payés pour leurs actes tandis que lui faisait ça pour se venger de Cosa Nostra. La « stidda » n’appartient pas à un groupe mafieux mais est un groupe qui la combat de la même manière certes mais rien à voir avec Cosa Nostra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 20 =