Lady Scarface : une ambiance aussi féminine que sulfureuse

C’est à mi-parcours de ma lecture que je vous propose un petit retour sur le livre de Diane Ducret (@dianeducret) intitulé « Lady Scarface ». Ce chef d’œuvre met en exergue le rôle des femmes au sein de la mafia. De Chicago à Hollywood, c’est l’intimité des fiancés d’Al Capone et des autres gangsters qui vous est proposé par cette auteure franco-belge.

L’histoire démarre dans la baie de San Francisco, avec la terrible Mae Coughlin, femme d’origine irlandaise et épouse d’Al Capone, le plus mafieux des mafieux. Contrairement à son mari, Mae ne verra jamais l’intérieur d’une cellule, elle qui a pourtant participé à quelques trafics comme celui de l’alcool. Elle a plongé toute sa famille dans le crime, mais restait extrêmement protectrice de son fils, Albert Francis Capis alias Sonny Capone.

Le 2ème chapitre nous fait prendre la route de Chicago pour faire la rencontre d’Ada et de Minna Everleigh, deux soeurs jumelles que l’on surnommait les Impératrices du vice. À la tête d’un bordel de luxe, les deux comparses gèrent leurs entreprises d’une main de maître. Au Club Everleigh, Ada s’occupe des paiements, Minna des clients. C’est une affaire qui tourne ET qui rapporte. Un bon mafieux n’aurait pas fait mieux.

Diane Ducret nous plonge dans un univers mafieux où les femmes sont au pouvoir. Frondeuses, séductrices voir même meurtrières, ces Lady Scarface n’ont aucune pitié. Après son best-seller « Femmes de Dictateur », Diane récidive avec des histoires qui ont marqué le milieu criminel aux Etats-Unis. Faites la rencontre de Mae alias « Madame Capone », Ada et Mina Everleigh, les « Impératrices du vice », Margaret Collins, « la fille au baiser mortel », Louise Rolfe, « L’alibi Blonde », Thelma Todd, « la fiancée de la poudre », Virginia Hill, « la sulfateuse » ou Bonnie Parker, « la Juliette au revolver ». Ces compagnes d’infortune d’Al Capone en passant par Lucky Luciano impressionnent et devraient vous faire froid dans le dos.

Seul petit hic, j’aurai aimé avoir les notes en bas de page plutôt qu’à la fin du livre. Sinon ce livre fait partie de mes must-read pour cette année 2016.

Acheter « Lady Scarface »

Diane Ducret : écrivain, essayiste, chroniqueuse et productrice… de talent !

Diane Ducret - Auteure de livres sur la mafiaNée à Anderlecht en Belgique, Diane Ducret est une auteure franco-belge. Cette jeune femme de 33 ans, est connue pour avoir écrit le best-seller, « Femmes de Dictateur », sorti aux éditions Perrin, en 2011. Cet ouvrage sera traduit en 21 langues ! Dans ce livre, elle retrace la vie des épouses de Benito Mussolini, Lénine, Staline, Antonio Salazar, Bokassa, Mao Zedong, Nicolae Ceaușescu, Adolf Hitler. En 2012, et dans la même lignée, elle publie un second tome avec d’autres épouses et d’autres dictateurs :  Fidel Castro, Saddam Hussein, Khomeiny, Slobodan Milošević, Kim Jong-Il et Oussama ben Laden.

En 2014, elle change de registre en sortant un essai sur le sexe féminin, La Chair interdite aux éditions Albin Michel. Ce dernier fait un carton en France et au Canada.

Diane Ducret fait également quelques apparitions à la TV ou à la Radio. Elle intervenait sur Europe 1 dans l’émission de Laurent Ruquier « On va s’gêner » avant de la quitter en 2014. En 2015, elle retrouve Laurent sur RTL dans l’émission « Les Grosses Têtes ».

La liste de ces ouvrages :

Diane Ducret, une femme à suivre, assurément…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =