Le Royaume-Uni serait le pays le plus corrompu au monde

Royaume-Uni : pays le plus corrumpu au monde

Véritable info ou buzz médiatique ? En tout cas, pour la journaliste italien, Roberto Saviano, le pays le plus corrompu au monde ne serait autre que le Royaume-Uni.

Roberto Saviano est un écrivain et journaliste célèbre de 36 ans. Il est, notamment, auteur des livres mafia à succès « Gomorra » et « La bellazza e l’inferno » ou plus récemment, « Zero Zero Zero : Viaggio nell’inferno della coca ». Placé sous protection policière, depuis 2006, Monsieur Saviano a été victime de menace de mort suite à ses accusations à l’égard des activités de la Camorra.

Roberto Saviano

Roberto Saviano – © laregledujeu.org

Dernièrement, lors d’un festival littéraire à Hay-on-Wye, dans le sud-ouest du Royaume-Uni, le journaliste italien, indiquait, le pays le plus corrompu au monde :

Si je vous demandais quel est l’endroit le plus corrompu sur la Terre, vous pourriez me dire qu’il est en Afghanistan, peut-être en Grèce, au Nigeria, au sud de l’Italie et je vais vous dire qu’il est au Royaume-Uni

Dans son élan, Roberto Saviano explique alors que 90% du capital financier est corrompu au Royaume-Uni. Pour lui, les propriétaires du capital londonien ont tous un siège dans une zone offshore comme il le relate le journal The Independant. Il va même plus loin dans sa déclaration :

Jersey (une des îles Anglo-Normandes) et les Caïmans (territoire d’outre-mer britannique) sont les portes d’accès au capital criminel en Europe, et le Royaume-Uni est le pays qui le permet

Pourtant, début mai, la Grande-Bretagne venait d’organiser un sommet anti-corruption. La population est de plus en plus critique face aux paradis fiscaux. David Cameron va devoir réformer ces paradis fiscaux dans ses sombres territoires, s’il ne veut pas s’attirer les foudres de son électorat.

Roberto Saviano explique, également, que la sortie de l’Union Européenne du Royaume-Uni serait une décision terrible pour le développement de la corruption et du crime organisé. Pour lui :

Quitter l’UE signifie permettre que cela ait lieu. Cela signifie permettre aux sociétés qataries, aux cartels mexicains, à la mafia russe d’obtenir encore plus de puissance, et HSBC (groupe bancaire international britannique) a versé 2 milliards d’euros en amendes au gouvernement américain, car il a avoué qu’il avait blanchi de l’argent provenant des cartels et des entreprises iraniennes. Nous avons la preuve

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =