Quand la mafia rencontre le cinéma

Scarface

La mafia s’est fait connaître, en partie, grâce au cinéma. Certains mafieux sont même entrés dans la légende par l’intermédiaire d’acteurs bien connus du grand public.

On peut citer Marlon Brando et Robert de Niro dans le film culte « Le parrain 1 et 2 » réalisé par Coppola. De Niro fera d’ailleurs une autre apparition, en 1987, dans « Les incorruptibles » de Brian de Palma où il jouera le rôle d’Al Capone. De son côté,  Al Pacino incarnera Tony Montana dans le film culte « Scarface » signé, là encore, par le talentueux Brian de Palma.

Scarface

Scarface

Au total, ce sont des centaines de films qui ont été réalisés autour du crime organisé et de la mafia. Une liste non exhaustive de ces oeuvres est à retrouver ici.

Des séries mafieuses se sont également faites un nom comme Mafiosa qui traite de la mafia Corse ou Gomorra qui met en scène la mafia napolitaine. La saison 2 devait sortir en 2016 mais les habitants de Naples s’estimant déjà victime de clichés s’opposent au tournage de la saison 2. Affaire à suivre dans l’actualité cinéma du blog Unmec.fr.

Des imprécisions dans la représentation de la mafia au cinéma

Le système mafieux a toujours fasciné les réalisateurs de cinéma. Pourtant quelques imprécisions ou omissions subsistent dans les films autour de la mafia. Et c’est assez normal puisque l’on parle avant tout de « fiction»

Thierry Colombié donnait d’ailleurs sa vision sur les différences entre fiction et réalité autour de la série « Mafiosa » qui se déroule en Corse. Par ailleurs, Milou, un ancien truand de Marseille, s’est confié à Thierry Colombié dans un ouvrage intitulé : « Truand, mes 50 ans dans le milieu Corso-Marseillais ». Pour lui, trois films sont assez proches de la réalité :

  • « Les affranchis » de Martin Scorsese
  • « Le Parrain » de Francis Ford Coppola
  • « Il était une fois l’Amérique » de Sergio Leone

Milou - Mafieux Corso-Marseillais

Les mafieux sont toujours très critiques envers les séries et films qui sont diffusés au Cinéma. Les traits sont souvent grossis et certaines scènes n’ont jamais existé dans la réalité. Pour eux, seuls quelques ouvrages traduisent la réalité.

Les activités mafieuses sont toujours représentées par le trafic de drogue et le blanchiment d’argent. C’est notamment le cas dans le célèbre film « American Gangster ». Pour autant, les mafias ont, depuis, largement diversifié leurs activités. Les revenus proviennent, également et de plus en plus, du Pizzo (taxe aux commerçants), du trafic d’organe, de la prostitution, de la vente d’arme, etc.

Les mafias modernes sont surtout de grandes entreprises qui investissent dans le bâtiment et le recyclage. Ces modèles économiques sont souvent oubliés dans les films mafieux.

« Gomorra » est peut-être le film ayant l’approche la plus réaliste de l’univers mafieux. Le film de Roberto Saviano met en évidence les différentes couches qui composent la Camorra : le collecteur de fond, les tueurs, les parrains, les jeunes en admiration, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + quatre =