5 grandes arrestations de mafieux italiens

Arrestations de mafieux italiens

Les mafieux sont les principaux protagonistes d’un monde criminel originaire de Sicile. Un mafieux pratique des activités illégales avec pour seul objectif de récolter un maximum d’argent. Cet argent est ensuite blanchi pour être réutilisable par la suite. 

Bien que tout le monde connaisse l’existence de la mafia, ces organisations restent très secrètes sur leur mode de fonctionnement. Cependant, les autorités du monde entier ne cessent de traquer ces groupes et leurs leaders pour tenter d’éradiquer le marché noir et les organisations criminelles mafieuses

Depuis plusieurs années des grands noms de la mafia italienne ont été arrêtés à la suite d’actes criminels. Découvrez 5 arrestations ayant porté un coup à la mafia italienne.

Toto Riina : (15 janvier 1993)

Toto Riina aussi appelé « la Bête » ou « Toto le petit » est l’ancien chef de Cosa Nostra, la mafia sicilienne.

Salvatore Riina est à l’origine de nombreux meurtres dans les années 60 ce qui lui valut plusieurs mandats d’arrêt. En 1969 il fut arrêté et jugé, puis acquitté par la cours. Des soupçons d’intimidation envers les jurés et témoins planent sur lui à la suite de ce relâchement. D’autres meurtres furent commis le réduisant à se cacher pendant des années.

Toto Riina se lança dans le trafic d’héroïne, conduisant à une guerre entre plusieurs familles de la mafia italienne. Puis jusqu’à la fin des années 80, il organisera les assassinats de plusieurs hauts fonctionnaires, mais resta dans l’ombre. Il aurait tué lui-même une quarantaine de personnes et aurait commandité environ 1000 meurtres.

Arrestation Toto Riina

Les tensions avec certaines familles de la mafia conduisent aux meurtres d’une dizaine de mafieux importants commandités par le patron Toto Riina. Pendant toute la durée de son pouvoir, Toto Riina était fugitif, très peu vu auprès des autres mafieux ainsi que du grand public mais connu de tous pour sa violence sans pitié.

Son chauffeur informa la police pour l’arrestation de Toto Riina, il fut ensuite tué pour sa trahison. Pendant toute la durée de son jugement, Riina nia les faits et se revendiqua comptable pour une entreprise. Il ne donna jamais plus d’informations sur sa vie avant l’arrestation puisque disait ne rien savoir de la mafia ni même d’avoir été un des hommes les plus recherchés pendant 30 ans.

Depuis ce jour, le Parrain des Parrains est en prison sous sécurité maximum avec un contrôle de tous ses actes pour mettre un terme à son pouvoir dans la mafia.

Giovanni Brusca (20 MAI 1996)

Giovanni Brusca, surnommé « le porc » de par son physique, mais aussi de sa cruauté ainsi que « l’égorgeur de chrétiens ». Il est issu du clan de San Giuseppe Jato puis devient un des anciens chefs de Cosa Nostra.

Après l’arrestation de Toto Riina en 1993, il reprit le contrôle de Cosa Nostra au côté de Bernardo Provenzano. Il est un des acteurs principaux dans les attentats contre l’État italien dont le but était de diminuer la répression envers la mafia.

Arrestation Giovanni Brusca

Giovanni Brusca a assassiné le juge Falcone, un symbole dans la lutte anti-mafia. Alors que le juge se déplaçait en voiture avec à ses côtés un cortège de policiers, Giovanni et d’autres mafieux avaient disposés de l’explosif sur une partie de l’autoroute, mais c’est Brusca qui fit détonner la bombe.

L’égorgeur de chrétiens est aussi connu pour être un meurtrier de femmes et d’enfants notamment pour l’histoire de Giuseppe Di Matteo. Ce jeune garçon de 13 ans fut séquestré et torturé par Brusca pour être le fils d’un repenti qui informa les juges italiens. Pour que le père se rétracte des informations qu’il a pu donner à la justice, Brusca envoya des photos macabres de son fils durant des mois. Il ordonna enfin après plus de 20 mois de séquestration son assassinat puis dissolution de son corps dans de l’acide.

Giovanni Brusca est arrêté en 1996 chez lui pendant un repas avec sa famille grâce à la mobilisation de plus de 400 forces de l’ordre. Le mafieux avoua ses 150 crimes et est condamné à la prison à perpétuité. Cependant, il se mit à collaborer avec la justice par la suite. C’est en 1999 qu’il eut le statut de repenti, lui donnant la possibilité de sortir une semaine par mois pour voir sa famille.

Bernardo Provenzano (11 avril 2006)

Bernardo Provenzano, surnommé « le Tracteur », il est le bras droit de Toto Riina et prit la tête de la Cosa Nostra en tant que chef des chefs après son arrestation.
Il commença ses activités mafieuses en volant pour un boss local, puis par des règlements de comptes, jusqu’à arriver à des meurtres de Parrains. Les procédures de justice démarrent tandis qu’il disparaît au fur et à mesure.

Arrestation Bernardo Provenzano

En faisant preuve de discrétion il gravit le pouvoir jusqu’à devenir le bras droit de Toto Riina. Commence alors le trafic d’armes et de drogues mais aussi guerre entre les familles mafieuses. La police ne voyant qu’un fantôme le pensa mort en 1992.

Mais après l’arrestation de Toto Riina, Bernardo Provenzano lui succède, s’en suit des meurtres violents de rivaux, une réorganisation de la mafia est opérée pour s’infiltrer plus facilement. En 1993 il écrit une lettre à la police pour démentir son décès. Une chasse à l’homme est organisée pour arrêter cet homme dont le pouvoir grandis.

C’est en avril 2006 après 40 ans de cavale qu’il est arrêté dans une cabane près de Corleone, un mafieux au physique atypique mais qui fut l’un des plus puissants. Son arrestation le conduit à la prison à perpétuité de haute sécurité. Mais peu de temps après on lui découvre un cancer de la vessie. Bernardo Provenzano est décédé le 13 juillet 2016.

Michele Zagaria (7 décembre 2011)

Michele Zagaria, surnommé « le visage tordu » était le chef du clan des Casalesi de la mafia napolitaine Camorra.

La mafia Napolitaine est spécialisée dans le trafic de drogue, d’armes et de racket mais puisent aussi ses richesses dans la grande distribution et les travaux publics. Son chiffre d’affaires par an s’élève à 30 milliards d’euros. Michele Zagaria est le détenteur de plusieurs entreprises dans le bâtiment et les travaux publics de toute l’Italie.

Arrestation Michele Zagaria

Michele Zagaria est un mafieux accusé d’extorsion de fonds, de meurtres ainsi que de vols, qui a été trois fois condamné à la prison à perpétuité, mais qui est resté fugitif pendant 16 ans. Il était sur la liste des 10 fugitifs les plus recherchés d’Italie et était visé par un mandat d’arrêt international.

Les autorités italiennes ont déployé pas loin de 150 policiers lors de l’arrestation de Michele Zagaria. Le fugitif se trouvait dans une cache souterraine sous sa maison à Naples.

Malgré l’arrêt du chef napolitain et d’une cinquantaine de mafieux du même clan, la mafia de Casalesi n’est pas démantelée et continue de semer la terreur. Le roman Gomorra de Roberto Saviano s’inspire de ce mafieux et de toute l’histoire de son clan.

Ernesto Fazzalari (26 juin 2016)

Ce lieutenant de la mafia calabraise, numéro 2 de la Ndrangheta était l’un des mafieux les plus recherchés d’Europe.

Ernesto Fazzalari est le responsable d’une trentaine de morts dans les années 90. Les règlements de comptes face aux deux clans rivaux le met au centre d’une guerre mafieuse.

Arrestation Ernesto Fazzalari

Il était fugitif depuis 1996 suite à sa condamnation à la prison à perpétuité pour meurtre et trafic de drogues, notamment la cocaïne. C’est grâce à la puissance de son clan et à ses complicités qu’il a pu échapper aux autorités pendant autant d’années.

Après 20 ans de cavale, il fut arrêté en 2016 dans un petit appartement de Calabre. Son arrestation reste secrète mais l’État a montré tout de même son soulagement de part un tweet de remerciement du 1er ministre italien Matteo Renzi.

2 Commentaires sur “5 grandes arrestations de mafieux italiens

  1. Moonshiner says:

    C’est bien Tori Riina qui a été le commanditaire des leurres des juges Falcone et Borselino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =