L’exode de la mafia italienne vers les Etats-Unis

Mafia Italo-Américaine

Le terme mafia apparaît pour la première fois en 1860 du côté de la Sicile. Depuis, diverses organisations criminelles ont vu le jour aux quatre coins du monde.

La mafia italo-américaine fait partie des organisations criminelles les plus célèbres. Cette communauté expatriée aux États-Unis a connu certaines difficultés avant de parvenir à imposer son pouvoir de l’autre côté de l’Atlantique. Revenons sur ses origines et son histoire.

Les origines de la mafia italo-amériaine

La mafia italo-américaine doit son nom aux immigrés italiens et siciliens. Dans les années 1900, l’Italie voit sa population augmenter jusqu’à recenser plusieurs régions comme étant surpeuplées. Entre 1820 et 1930, plus de quatre millions d’Italiens choisissent alors d’émigrer vers les Etats-Unis, à New-York ou Chicago par exemple.

Une intégration difficile aux États-Unis

Une fois sur place, ses Italiens  ont dû faire face à des Américains plutôt réticents à l’arrivée d’étrangers qu’ils qualifiaient de « barbares ». Mis de côté, soumis à la réalisation de tâches ingrates, sous l’emprise de gangs locaux, les immigrés italiens ont également été contraints de vivre dans les quartiers les plus pauvres du pays.

Ces groupes d’immigrés ont alors décidé de se rassembler et de combattre les autres gangs déjà en place. Un nouveau réseau mafieux se créa, dans les rues où le rêve américain semblait perdre de sa splendeur. Malgré un accueil difficile, les Italiens se sont rapidement imposés sur le sol américain jusqu’à prendre le contrôle de certains quartiers et des marchés illégaux.

La mafia sicilienne s’installa dans les années 1890, lorsque le « Parrain » Antonio Morello, arriva sur le continent. Il s’associera avec Ignazio Saietta, un compatriote surnommé « Lupo » (traduisez le Loup). Ce dernier extorquait ses propres concitoyens et 80% des 2 500 000 émigrants italiens arrivés aux Etats-Unis entre 1900 et 1910.

La montée en puissance de la mafia italo-américaine

La mafia acquit sa renommée et toute sa puissance lors de la prohibition mise en place le 29 janvier 1919 aux États-Unis. À une époque où fabriquer, exporter ou même acheter de l’alcool était formellement interdit, la mafia italo-américaine faisait naître et allait diriger un nouveau marché, celui de la contrebande.

Cependant, à l’abolition de cette loi, en 1933, la mafia due trouver de nouvelles ressources pour pérenniser ses activités illégales très fructueuses. L’organisation se diversifia en se lançant dans les jeux de hasard & le casino, le racket, la prostitution puis le trafic de drogue.

Afin d’étendre son pouvoir à l’Europe, son réseau de trafic de drogue s’exporta en Italie et en Sicile à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Après des débuts plutôt difficiles sur le sol américain, la mafia italienne a su s’imposer dans un pays déjà gangrené par les gangs, la violence et la corruption. La mafia italo-américaine s’est révélée comme étant l’une des plus influentes du monde à partir des années 1920.

Le chef d’oeuvre « Le Parrain » de Coppola retrace l’histoire de la famille Corleone originaire de Sicile et qui s’exila aux États-Unis. Une référence à visionner de toute urgence !

Commander « Le parrain » sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + neuf =